fbpx
 

Patrimoine Expansion-Projet

Faites fructifier votre épargne en toute liberté.

Patrimoine Expansion Projet

Vous cherchez une solution adaptée à vos projets d’épargne ?

 

Patrimoine Expansion-Projet vous permet d’épargner, à votre rythme, afin de vous constituer un capital de précaution ou en vue d’un projet tel que l’arrivée d’un enfant, l’acquisition d’une voiture, un achat immobilier, …. Vous déterminez le montant et la régularité de vos versements programmés. Vous pouvez, à tout moment, compléter cette épargne régulière par des versements libres complémentaires.
Patrimoine Expansion-Projet est, de même, un outil adapté si vous cherchez à valoriser un capital.

Nous mettons à votre disposition, outre le fonds en euros, une large sélection de supports en unités de compte. Toute allocation, le cas échéant, d’une part de votre investissement sur des unités de compte, devra prendre en compte votre profil d’investisseur, vos objectifs d’investissement et votre situation patrimoniale.

Pour qui ?

Patrimoine Expansion-Projet s’adresse à un très large public d’épargnants:

  • Toute personne qui souhaite mettre en place une épargne régulière
  • Toute personne qui dispose d’un capital qu’elle souhaite rentabiliser
  • Les parents ou grands-parents qui souhaitent épargner pour leurs enfants ou petits-enfants

Le choix des supports d’investissement (fonds euros et/ou unités de compte) devra être posément défini en fonction du profil et de la situation de chacun.

Les garanties

En ce qui concerne les supports d’investissement :

  • L’épargne investie sur le fonds en euros bénéficie d’une garantie en capital et d’un taux minimum d’intérêt annuel auquel s’ajoute, le cas échéant, une participation  aux bénéfices.
  • Les supports en unités de compte (dont les actifs sous-jacents sont des actions, des obligations, des fonds immobiliers, …) sont sujets à des fluctuations à la hausse comme à la baisse, sans garantie en capital.

 

 

Combien dois-je épargner ?

L’un des atouts de Patrimoine Expansion-Projet est de vous permettre d’épargner « à la carte » en fonction de votre propension d’épargne et de vos objectifs.
Deux modalités de versements vous sont proposées :

  • Modalité à versements programmés : c’est la solution idéale pour une épargne régulière, programmée, sans que vous ayez à y penser.
    C’est vous qui décidez du montant de vos versements et de leur périodicité (mensuelle, bimestrielle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle). Vous pouvez en outre, à tout moment, compléter cette épargne régulière par des versements libres (investissement du 13ème mois de salaire par exemple, …)
  • Modalité à versements libres : vous décidez du moment où vous souhaitez effectuer un versement, sans aucun engagement de régularité.  Le montant minimal de chaque versement libre est de 1.000€. Cette modalité est recommandée pour valoriser un capital dans le temps.

Nos conseils

Depuis quelques années, nous assistons à une érosion des taux obligataires.
Cette conjoncture peut justifier la recherche de supports d’investissement potentiellement plus rémunérateurs que le fonds en euros.

Investir une partie de l’épargne sur des unités de compte dans l’objectif de tirer parti du potentiel des marchés boursiers, peut donc être une solution, sous réserve toutefois que cet investissement soit envisagé sur un horizon de moyen/long terme suffisant, qu’il soit conciliable avec votre patrimoine, et que vous acceptiez de prendre un certain degré de risque.

 

Vous n’êtes encore client ? N’hésitez pas à nous consulter. L’un de nos Conseillers vous contactera pour vous aider à définir une stratégie de diversification adaptée.

 

Vous êtes déjà client ? Vous le savez, votre Conseiller habituel est en permanence à votre disposition. N’hésitez pas à le contacter en cas de changement de situation qui serait susceptible de nécessiter une adaptation de  votre contrat en cours.

AVANTAGES

  • Une solution adaptée à chaque objectif : épargne régulière ou valorisation d’un capital
  • Un large choix de supports d’investissement
  • L’appui d’un Conseiller dédié pour vous conseiller et vous accompagner de façon pérenne
  • L’option Bonification vous offre la possibilité de faire chaque année un versement complémentaire (équivalent à une 13ème mensualité) sans aucuns frais d’entrée. Cet avantage vous permet d’augmenter de l’ordre de 9 à 10% le montant de votre épargne
  • La fiscalité privilégiée de l’assurance vie, à la fois sur les plus-values, en cas de rachat, et sur les capitaux transmis, en cas de décès de l’assuré
  • Une souplesse exceptionnelle : possibilité de modifier le montant des versements, de les suspendre temporairement, de faire des versements complémentaires
  • Une épargne qui reste disponible: possibilité de faire des retraits partiels ou un rachat total, mais aussi de demander une avance pour éviter de toucher à son capital
  • Pour mieux protéger vos proches, vous pouvez souscrire à l’une des garanties de prévoyance en cas de décès: « Protection d’avenir + » ou « Protection accident », permettent d’assurer aux proches un soutien financière élevé, au-delà de l’épargne constituée, pour une prime d’assurance très abordable de 10 euros par mois.

 

Informations non contractuelles, garanties accordées conformément aux conditions générales du contrat.

Patrimoine Expansion – Projet en quelques questions

Qu'est-ce qu'un contrat multisupport ?

A l’inverse d’un contrat monosupport qui ne propose d’un seul support d’investissement : le fonds en euros, un contrat multisupport, comme Patrimoine Expansion-Projet met à la disposition du souscripteur, outre le fonds en euros, un choix de supports en unités de compte. Le fonds en euros est un placement sans risque en capital. Les supports en unité de compte sont, eux, investis en actifs boursiers (actions, obligations, fonds immobiliers, ..) et sont sujets aux fluctuations des marchés financiers, à la hausse comme à la baisse. Ils présentent donc un risque de perte en capital. La valeur de l’épargne investie sur ces supports n’est pas garantie. L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’unités de comptes mais pas sur leur valeur.

Est-ce que l'argent épargné est bloqué ?

En cas de besoin, vous pouvez :

– effectuer un rachat partiel de l’épargne disponible
– effectuer le rachat total, ce qui entraînera la clôture du contrat et par conséquent, la perte de l’antériorité fiscale
– de façon à maintenir votre contrat en vigueur et à préserver son antériorité fiscale, vous pouvez demander une avance (qui devra être remboursée ainsi que les intérêts courus).

Le rachat, partiel ou total, est effectué aux conditions fiscales en vigueur applicables.

Est-il préférable de placer son épargne sur le fonds en euros ou sur des unités de compte ?

Leurs actifs sous-jacents étant investis sur les marchés financiers, les unités de compte sont, sur un horizon de moyen/long terme, potentiellement plus performantes que les taux obligataires du fonds euros.
Placer une partie de votre épargne sur le fonds en euros et l’autre sur des supports en unité de compte, peut par exemple vous permettre de conserver une partie de votre épargne disponible en cas de besoin, tandis que l’autre partie est destinée à un investissement sur le long terme.Toutefois, la performance passée des supports ne préjuge pas des performances futures. En outre, l’épargne investie en unités de compte n’est pas garantie en capital.

Avant de décider d’affecter une partie de votre épargne sur des unités de compte, vous devez au préalable, avec l’aide de votre Conseiller, vérifier que cette diversification s’adapte à votre situation, à votre sensibilité au risque de perte en capital, à votre projet et à l’horizon d’investissement.

Si je viens à décéder, mes héritiers devront-ils payer des droits de succession sur mon contrat d'assurance vie ?

La fiscalité de l’assurance vie en cas de transmission de capital par suite du décès de l’assuré est très favorable aux bénéficiaires.

Pour déterminer le plafond d’exonération au-delà duquel le capital-décès sera imposé, on tiendra compte de l’âge de l’assuré au moment du versement de la(des) prime(s) : avant ou après son 70ème anniversaire.

  • Si les versements ont été effectués avant le 70ème anniversaire, chaque bénéficiaire peut recevoir jusqu’à 152.500 euros de capital, totalement exonéré d’impôt.
    Au-delà, l’imposition est de 20% sur la part nette de chaque bénéficiaire, jusqu’à 700.000 euros, et de 31,25% sur la fraction de part nette excédant 700.000 euros.
  • Si les versements ont été effectués après le 70ème anniversaire, considérera un abattement global de 30.000 euros de primes versées, quel que le soit le nombre de bénéficiaires ou le nombre de contrats conclus sur la tête du même assuré. Cet abattement sera réparti au prorata de la part revenant à chaque bénéficiaire. La part des versements qui dépasse cet abattement sera soumise  aux droits de mutation. Les intérêts sont en revanche exonérés.

Les deux régimes peuvent co-exister au sein du même contrat.

 

 

Informations non contractuelles et susceptibles d’évolution.

Nos clients, leurs témoignages…

Découvrir toutes nos solutions Prévoyance