fbpx
 

Flash opinion du Directeur Général – Avril 2022

Découvrez le flash opinion du mois d’avril 2022 de Diogo Teixeira, Directeur Général d’Império Assurances.

Ce flash est publié chaque mois dans le quotidien portugais Jornal de Negócios.

BULL

Solidarité.

L’invasion russe de l’Ukraine nous permet de constater, une fois de plus, la capacité des peuples européens à réagir avec force et solidarité à une agression. Si une guerre n’est pas comparable à une crise financière, la réaction de la zone euro à la crise des subprimes et de la dette publique a été un autre moment fort de la solidarité européenne, bien que moins unanime. Elle nous permet aussi de réfléchir à la nécessaire promotion de notre souveraineté économique, qu’elle soit énergétique, alimentaire ou technologique.

La tentation de fermer les yeux pour ne pas subir les conséquences graves d’un conflit est forte. Là aussi, la force est dans le groupe, permettant d’investir efficacement et rapidement dans le rétablissement d’une souveraineté européenne forte, facteur de dissuasion presque aussi important qu’une force militaire cohérente. Si l’Europe n’était pas aussi dépendante du pétrole, du gaz et des engrais russes, le conflit aurait peut-être déjà cessé.

BEAR

Surinflation.

Contrairement à l’hyperinflation, qui caractérise les situations au cours desquelles les prix augmentent de plus de 100 % sur une période de 3 ans, le terme surinflation ne correspond à aucune définition officielle. Il peut cependant servir à expliquer la période économique que nous traversons actuellement.

Deux facteurs déstabilisateurs, « Covid » et « Guerre en Ukraine », sont venus ébranler la constance des prix établie dans la zone euro depuis 20 ans. En mars, nous avons atteint un taux d’inflation record de 7,5 %. Depuis lors, Christine Lagarde, gouverneure de la BCE, assure que l’inflation va cesser de croître … ce qui ne signifie pas pour autant un retour à la normale !

Dans un tel contexte inflationniste, l’énorme stock de près de 1500 milliards d’épargne bancaire des Français et 200 milliards des Portugais s’expose à un risque d’évaporation. Il est urgent que les institutions financières et les autorités contribuent à préserver cette richesse, en promouvant les produits qui canalisent le mieux cette épargne vers des investissements productifs et résistants à l’inflation, comme les fonds d’épargne retraite plus adaptés à loger une épargne de long terme.

Le 1 avril 2022

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.